clear
Friday, 25 January 2013
Youssef Seddik, A Muslim Apologist Who Has Been Allowed To Live In France For 30 Years, Does His Lying Best To Defend The Faith, And To Reassure The French
Share
clear

From lefigaro.fr:

Islam : «La société française a intérêt à pacifier les choses»

Par Delphine de Mallevoüe  Publié Réactions (314)
 Près de trois Français sur quatre estiment que l'islam n'est pas compatible avec les valeurs républicaines, selon un sondage Ipsos réalisé pour Le Monde. Un anthropologue décrypte ces chiffres.

Youssef Seddik est philosophe et anthropologue de l'islam. Il est l'auteur de Nous n'avons jamais lu le Coran, éditions de l'Aube (2006) et Le Grand Malentendu, le Coran face à l'Occident, éditions de l'Aube (2010).

LE FIGARO - Quelle réaction vous inspire ce nouveau sondage sur le rejet de l'islam par une majorité de Français?

Youssef SEDDIK - Je pense que les Français ont raison de penser cela. Comment pourrait-il en être autrement puisqu'ils sont travaillés au corps par des siècles de fantasmes, par des faussaires qui maintiennent cette tension depuis le Moyen Âge? L'islam fait peur, l'islam contient en lui un germe agressif, l'islam est intolérant, c'est un fonds de commerce que l'Histoire n'a jamais remis en cause parce qu'il est tout simplement plus commode de relever les trains qui ne sont pas à l'heure.[ah, yes, those crazy medieval fantasms

Le sondage met l'accent sur l'aspect intolérant de l'islam et son incompatibilité avec les valeurs de la société française…

C'est une perception parfaitement erronée. L'islam est un monothéisme comme un autre qui coexiste sans problème avec les autres. Je vis depuis trente ans en France où j'ai élevé quatre enfants qui sont pour l'un patron d'une grande banque, pour les autres en école de commerce et à Normale sup. Notre famille a toujours été extrêmement attachée à la tradition de l'islam sans afficher pour autant une essence islamique particulière. Nous avons traversé trente ans sans le moindre problème avec ça.

Qui sont les faussaires, responsables des clichés que vous dénoncez?

Il y a des recoupements très graves dans le traitement et l'analyse de l'actualité. On le voit bien avec le conflit israélo-palestinien. Depuis le 11 Septembre, le terrorisme est devenu une métonymie pour parler de l'islam. Les médias, la littérature, les intellectuels mais aussi les hommes politiques et les représentants religieux portent la responsabilité de cette cristallisation du rejet. Au lieu de faire la part des choses, ils continuent de commettre des amalgames et de s'inscrire dans des polémiques inutiles. Ils sont complices de l'éternisation de ces clichés.

Quels changements attendez-vous?

Il faut des gens de bonne volonté et de bonne foi. La société française a intérêt, avec 25 millions de musulmans sur le Vieux Continent, à pacifier les choses.[no, it's not up to the French society to make its peace with Islam, but Islam to modify its doctrrines, its inculcated hatred of non-Muslims, and its central duty of Jihad, best defined as "the struggle to ensure that Islam everywhere dominates, and Muslims ultimately rule, everywhere." And invokving "25 million Musliims in Europe" who despite their ideology that makes them immiscible, and a permanent danger,  constitutes an ill-concealed threat] Les responsables politiques ne changent pas, alors que le Français moyen et ceux qui éduquent la société, comme les enseignants, tentent de faire la part des choses en différenciant l'appartenance à une religion, un culte, et les actes délictueux d'une minorité d'extrémistes qui sont du ressort de la justice. Tout criminel, musulman, juif ou catholique doit être regardé de manière pénale et non pour ses convictions. Pour moi, c'est le socle d'une pédagogie que les Européens doivent absolument mettre en place, pour la paix de leurs enfants.

clear
Posted on 01/25/2013 12:01 PM by Hugh Fitzgerald
Comments
No comments yet.


Join leaders of the American Middle Eastern community to endorse

Donald J. Trump
for President of the United States

and spend an evening with his foreign policy advisors featuring
Dr. Walid Phares
and other surprise campaign guests.

Monday October 17th

Omni Shoreham Hotel
2500 Calvert Street Northwest
Washington, DC 20008

cocktails at 6pm - dinner at 7pm
Business casual attire

$150 per person / $1500 per table

Sponsored by the American Mideast Coalition for Trump

Buy Tickets

Subscribe