clear
Wednesday, 30 January 2013
Ivan Rioufol On The Pollyannas of Paris
Share
clear
Un Français sur deux (77% des sympathisants du FN) estime que "le déclin de la France est inéluctable", selon une récente enquête Ipsos-Cevipof. Ils sont trois sur cinq à voir dans la mondialisation "une menace pour la France". L’immigration et l’islam sont majoritairement mal vécus, à droite comme à gauche, en dépit des démentis des experts en politologie ou en sciences sociales, et des médias propagandistes. Ceux-là assurent que la "diversité" est vécue harmonieusement et que seule la crise économique et le prix du carburant inquiètent les gens. Ces "dénégationnistes", sèchement contredits par les Français, sont-ils prêts à faire leur autocritique, à présenter des regrets, à rendre leur tablier? Que nenni ! Gonflés de suffisance, ces faiseurs d’idées fausses traitent  d’"incendiaires" (Le Monde) ceux qui ont depuis longtemps, singulièrement ici, mis en garde contre la montée du malaise identitaire et contre son déni. Relire Chamfort (maxime 499) : "En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu, et on persécute ceux qui sonnent le tocsin".

Ce mercredi, dans Le Figaro, la philosophe Chantal Delsol parle de "l’autisme des élites", qui ne veulent pas comprendre que la société civile ne leur ressemble pas, ne les comprend pas. Comment, en tout cas, ne pas s’affoler de ce pouvoir qui, confronté à tant d’obstacles (endettement public, compétitivité défaillante, mouvements sociaux, crise existentielle, etc), choisi d’y répandre la brume des sujets sociétaux pour les faire artificiellement disparaître. Non content d’avoir accéléré le débat sur le mariage homosexuel et l’adoption (en attendant celui qui se précise sur la gestation pour autrui), voilà le gouvernement qui remet sur la table, depuis mardi, le projet d’accorder le droit de vote aux immigrés pour les élections locales, tandis que le président va devoir poursuivre sa guerre au Mali. Ceux qui dirigent la France ne veulent pas l’approcher de près, de peur d’être contaminés par l’épidémie de "populisme" qui y sévirait, à en croire la pensée lavée. Mais où est la démocratie dans ces castes qui méprisent tant le peuple ? Ce système ne peut plus tenir longtemps.
Tags:
clear
Posted on 01/30/2013 11:44 AM by Hugh Fitzgerald
Comments
31 Jan 2013
Send an emailwally

My French isr usty schoolboy, but the phrase "l'autisme des elites" has a ring to it - perhaps it will catch on.




Join leaders of the American Middle Eastern community to endorse

Donald J. Trump
for President of the United States

and spend an evening with his foreign policy advisors featuring
Dr. Walid Phares
and other surprise campaign guests.

Monday October 17th

Omni Shoreham Hotel
2500 Calvert Street Northwest
Washington, DC 20008

cocktails at 6pm - dinner at 7pm
Business casual attire

$150 per person / $1500 per table

Sponsored by the American Mideast Coalition for Trump

Buy Tickets

Subscribe

Recent Posts

24-Sep-2016
Gulf War Veterans March 24-Sep-2016
Deplorable Elites 23-Sep-2016
Debating Hillary
clear